,

LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DU TOGO A PARTICIPE A LA 32EME EDITION DE TRADE EXPO INDONESIA 2017

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa nouvelle dynamique, la CCIT et son Président ont une fois encore en partenariat avec le consulat d’Indonésie au Togo permis à un groupe d’élus consulaires et de directeurs de sociétés d’effectuer le déplacement en Indonésie, afin d’y découvrir les opportunités d’affaires via la participation au 32ème Trade EXPO Indonesia 2017 ainsi que des rencontres B2B et des rencontres entre les représentants des deux chambres de commerce.
En marge de la foire, une délégation de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) conduite par son 1er Vice-président Mr Remy MOEVI a eu à rencontrer les représentants de la Indonesia Chamber of Commerce and Industry (ICCI) avec à sa tête son Président Mr Halim MINTARDJO, afin de poser les bases d’un accord de partenariat et d’échanges entre les deux institutions et les hommes d’affaires du Togo et de l’Indonésie.
Plusieurs objectifs sont visés par ce partenariat :
– Faciliter les partenariats d’affaires entre les sociétés togolaises et indonésiennes ;
– Créer le cadre pour des transferts de technologie de l’Indonésie vers le Togo ;
– Inciter les entrepreneurs indonésiens à investir en Zone Franche au Togo, afin d’y créer de grandes industries et des emplois ;
– Faire du Togo un hub pour les sociétés indonésiennes qui désirent conquérir le marché africain ;
– Faciliter l’accès à cette nouvelle grande destination commerciale qu’est l’Indonésie aux entrepreneurs togolais ;
– Inviter les sociétés indonésiennes à participer à la Foire Internationale de Lomé en 2018.
Les résultats attendus de ce partenariat c’est de parvenir à :
– La signature d’un MOU entre les deux chambres ;
– Faire du Togo un partenaire privilégié de l’Indonésie en Afrique
– Une relation de confiance et d’échanges solide entre deux chambres (CCIT et ICCI)
– La participation de l’Indonésie, en tant qu’invité d’honneur à la Foire Internationale de Lomé en 2018.
La majorité des rencontres a eu lieu à l’ICE (Indoniesian Convention Exposition) du 11 au 15 Octobre 2017. La délégation togolaise à la 32ème TRADE EXPO Indonesia 2017 était composée :

Mr Remy MOEVI; 1er Vice-présidente de la CCIT.
Mr Armand IROKO; Consul d’Indonésie au Togo.
Mr Orphé JOHNSON; Directeur Général de CETEF.
Mr Basile ALEGONH-GOH; Représentant de la SAZOF-Togo.
Mr Jean-Claude AYANOU; Directeur Général de AFRIKBAT et UPS-Togo.
Mr Ekoe ASSIONGBON; Elu consulaire, Directeur Général de K.TRACO.
Mr Koffi AHONKALIKOU; Elu consulaire, Directeur Général de ECKA.
Mme Essy KODJO; Directrice Générale de Perles&Pagnes.
Mme Chantal AZIAKPOR; Directrice Générale de PRO CLEAN.
Mme Nadège GUEMEDI, Gérante de l’Ets NAGUINE.
La délégation togolaise a aussi profité de sa présence à la 32ème TRADE EXPO Indonesia 2017, pour visiter les sites industriels à Bogor, Bandung, Jakarta ; signer un accord de principe pour des commandes à venir et entamer des discussions avec plusieurs entrepreneurs locaux.
Ainsi, plusieurs entrepreneurs projettent déjà un prochain voyage en Indonésie pour consolider les échanges entamés et rendre opérationnels les partenariats d’affaires. Des entrepreneurs indonésiens feront également un déplacement pour découvrir le Togo en vue de consolider les partenariats naissants.
Dans l’ensemble, tous les entrepreneurs sont repartis très satisfaits de ce voyage d’échanges. Certains ont déjà signé des accords avec des entrepreneurs indonésiens, d’autres ont entamés des discussions pouvant déboucher très prochainement sur des contrats.

,

GRANDE QUINZAINE COMMERCIALE : LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DU TOGO LANCE OFFICIELLEMENT LA 33EME EDITION

La 33ème Grande Quinzaine Commerciale a été officiellement lancée ce jeudi 02 novembre 2017. Pour l’édition 2017, plusieurs innovations seront au menu de l’organisation dont l’ouverture d’un nouveau site à Adétikopé, banlieue nord de la capitale, en plus de celui situé en face du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération et de l’intégration, en plein centre-ville.
Au chapitre des innovations, la CCIT prévoit la construction, le branding et la décoration des stands pour plus de convivialité et de confort pour les opérateurs économiques avec cette année la disposition des stands en modules de 4, 6, 12 et 16 M2 et une baisse des prix de location des stands pour faciliter l’accès au plus grand nombre d’opérateurs économiques.
L’information a été portée à l’endroit des média lors d’un point de presse en présence des Représentants de la Préfecture du Golfe, du Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé en la personne de Monsieur Johnson Kuekou Banka, Directeur du CETEF (Centre Togolais des Expositions et Foires), du Vice-Président du Conseil National du Patronat, Thierry Awoesso, sous la présidence de Monsieur Meba Germain, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT).
Pour M.MEBA, les activités foraines permettent de booster l’économie du pays. C’est dans la perspective d’accroître les activités économiques, d’encourager l’esprit entrepreneurial et de permettre aux jeunes togolais de s’épanouir, que la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo s’évertue à déconcentrer la Quinzaine Commerciale dans les prochaines années vers Baguida, Zanguéra, et d’autres villes de l’intérieur du pays. L’objectif est de créer progressivement dans chaque région économique du Togo, une ambiance festive lors des fêtes de fin d’année.

Le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo, se dit confiant en la capacité de création de jeunes entrepreneurs togolais et s’est engagé à les accompagner à travers la promotion qui est l’une des missions phares de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo.
La 33ème édition de la Grande Quinzaine Commerciale a été déclarée officiellement lancée par le Président de la CCIT devant une vingtaine d’organes de presse sollicités pour relayer à leur tour l’information auprès des opérateurs économiques et du grand public.

,

DROIT MARITIME ET ARBITRAGE: LA CCIT PARRAINE LE COLLOQUE INTERNATIONAL SUR L’ARBITRAGE, LE DROIT MARITIME ET LES ASSURANCES EN AFRIQUE.

Un colloque international sur « l’arbitrage, le droit maritime et les assurances en Afrique » s’est ouvert à Lomé ce 19 octobre 2017 à l’hôtel 2 Février. Ce colloque, placé sous le haut parrainage de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo est Organisé par la Cour d’Arbitrage, de Médiation et de Conciliation du Togo (CATO), en partenariat avec l’Institut Supérieur de Droit et d’Interprétariat (ISDI) et l’Association pour la Promotion de l’Arbitrage en Afrique (APPA).
La Cérémonie d’ouverture officielle des travaux prévus pour durer deux jour, les 19 et 20 octobre 2017,a été présidée par le Conseiller Ministre en Charge des questions de la Mer M.BABA Stanislas Représentant la Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé.
C’est à la suite d’une signature de convention entre la Cour d’Arbitrage du Togo et la Chambre Arbitrale Maritime de Paris (CAMP) que la cérémonie a commencé avec le mot de bienvenue prononcé par le Président du comité d’organisation M.SYMENOUH Kwassi.
Le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo M.MEBA a, dans son allocution, souhaité que ce colloque soit une occasion pour les participants venus de différents pays d’Afrique, de partager l’expérience d’éminents praticiens du droit maritime. Pour lui, l’arbitrage est une chance pour les économies africaines, s’il est réalisé selon les règles internationales admises en la matière.
Il a aussi indiqué qu’en parrainant la première édition de ce colloque, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo reste en conformité avec ses missions de représentation, de conseil, d’appui, d’information, de promotion, de formation et de gestion de services industriels et commerciaux.
C’est tout en souhaitant plein succès aux travaux de ce premier colloque international sur l’Arbitrage en matière maritime et des assurances en Afrique que le Président de la CCIT a clos son allocution.
Après l’intervention du Président de la Chambre Arbitrale Maritime de Paris, M. DELEBECQUE Philippe, et de certains éminents praticiens du droit maritime et de l’arbitrage venus d’Afrique et d’Europe, les travaux du colloque ont été officiellement déclarés ouverts par le Conseiller Ministre M. BABA Stanislas.

,

COOPERATION CONSULAIRE : LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DU TOGO ET LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L’ARTISANAT DE REGION DES PAYS DE LA LOIRE DELEGATION VENDEE SIGNENT UNE CONVENTION DE COOPERATION ET DE PARTENARIAT.

Une Mission de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Région des Pays de la Loire Délégation Vendée (CMAR – Délégation Vendée) conduite par son Président M. Daniel LAIDIN a séjourné à Lomé les 17 et 18 Octobre 2017 sur invitation de M. Essohouna MEBA, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT).
La Mission de la CMAR – Délégation Vendée a séjourné à Lomé dans le cadre de la signature d’une convention de coopération et de partenariat entre les deux institutions consulaires.
La cérémonie de signature de la convention de coopération et de partenariat entre la CCIT et la CMAR-Délégation Vendée a eu lieu ce 18 octobre 2017 dans la Salle des Délibérations de la CCIT en présence d’Elus Consulaires et des cadres de la CCIT. La Cérémonie qui a été présidée par M. Essohouna MEBA Président de la CCIT aux cotés de son homologue de la CMAR Délégation Vendée, M. Daniel LAIDIN.
Après avoir souhaité la bienvenue en terre togolais à la Délégation Vendéenne, le Président de la CCIT a tenu à saluer la disponibilité, le dynamisme et le sens de partage des membres de la délégation, en l’occurrence M. Placide GNASSOUNOU, Conseiller économique du Président de la CMAR – Délégation Vendée et originaire du Togo.
La convention de coopération et de partenariat est le fruit des échanges entre les deux chambres Consulaires tenus lors des 11èmes Ateliers de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones (CPCCAF) qui ont eu lieu du 3 au 5 juillet 2017 à la Roche-sur-Yon (France) et qui ont permis un rapprochement entre les deux structures consulaires et l’envie de collaborer pour un partage d’expérience et une mise en commun des efforts en vie de mieux accompagner le secteur privé qu’elles accompagnent..
La Signature de cette convention permettra aux opérateurs économiques togolais de profiter d’une excellente coopération avec un partenariat dans plusieurs secteurs, les deux institutions consulaires ayant convenu d’œuvrer ensemble à encourager et faciliter la coopération et le partenariat entre les entreprises des deux pays, et à promouvoir des programmes et des actions de formations professionnelles dans le but de favoriser l’insertion professionnelle.
Pour M. MEBA qui a exprimé son admiration pour le dynamisme des chefs d’entreprises de la Vendée, cette convention est une opportunité pour les opérateurs économiques togolais en termes de partage d’expérience dans le cadre du renforcement des capacités et d’intégration de bonnes pratiques afin d’apporter une solution durable aux épineuses problématiques de la compétitivité du secteur privé togolais, et de l’emploi des jeunes.

,

INITIATIVE « Les filles aux commandes » PAR LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DU TOGO ET PLAN INTERNATIONAL TOGO

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Togo soutient l’action «Les filles aux commandes» initiée par Plan international à l’occasion de la journée internationale de la fille célébrée le 11 Octobre. C’est une journée instituée par les Nations Unies depuis 2011.

L’initiative « Les filles aux commandes » consiste à encourager les jeunes filles à prétendre à des postes de responsabilités et de décisions en leur permettant de se mettre dans la peau des décideurs d’aujourd’hui, leur faisant vivre en une journée, l vie de dirigeants de structures et les responsabilités qui peuvent être les leurs.

Ainsi, deux filles ont été accueillies et immergées à la CCIT pour les postes de Président et de Directrice Générale. Il s’agit respectivement de Akoko Natacha AKPADJA et de Méhéza Déborah ATAO. Pendant deux jours elles ont été pour l’une dans la peau d’un opérateur économique et Président de la CCIT M. Essohouna MEBA, et pour l’autre dans la peau de la Directrice Générale de la CCIT, Madame Karine ADOTEVI EDOH.

Au programme des ces deux jeunes Présidente et Directrice Générale : des séances de travail avec des collaborateurs, une réunion de Comité de Direction, l’accueil d’une délégation conduite par le Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Région des Pays de la Loire Délégation Vendée (France), la signature d’une convention de partenariat.
La CCIT veut, en soutenant cette initiative de Plan International, réitérer son engagement à assumer ses missions d’appui, de promotion de l’entrepreneuriat et de représentation du Secteur Privé. La CCIT contribue également ainsi à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD), notamment la cible 5 de l’ODD 5 qui vise à «Garantir la participation entière et effective des femmes et leur accès en toute égalité aux fonctions de direction à tous les niveaux de décision, dans la vie politique, économique et publique ».

,

CENTRE DE RESSOURCES AGOA DE LOME : ORGANISATION D’UN ATELIER DE FORMATION SUR LE MARCHE DE L’HABILLEMENT AUX ETATS-UNIS

La Salle des Délibérations de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo a servi de cadre ce 17 Octobre 2017 à un atelier de formation sur le marché de l’habillement aux Etats Unis.
Organisé en collaboration avec la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo et le West Africa Trade and Investment Hub au profit des entreprises exportatrices évoluant dans le domaine du textile, cet atelier fait suite aux précédents ateliers de formation sur l’AGOA et le fonctionnement du marché américain.
L’atelier de formation a été ouvert par le 2ème Vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo M. CLOMEGAH Ignace qui a souhaité plein succès aux travaux afin de permettre aux entreprises participantes de maitriser le contour la loi sur l’AGOA en général mais surtout celui du marché américain de l’habillement pour une meilleure promotion du « Made in Togo ».
M.CLOMEGAH a réitéré le soutien et la disponibilité de la Chambre de commerce et d’Industrie du Togo, à accompagner de manière efficiente les entreprises à travers le conseil, l’appui et la formation dans le but de promouvoir le commerce régional et international. Il faut rappeler que le Centre de Ressources AGOA est logé au sein de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo.
Plusieurs thématiques ont été développées par les experts en textiles et habillement du West Africa Trade and Investment Hub au profit des entreprises participantes. Celles-ci ont également trouvé une occasion pour faire une exposition de certains de leurs articles.

,

UNION DE CHAMBRES REGIONALES DE METIERS : CEREMONIE D’INVESTITURE DES NOUVEAUX DELEGUES DE L’UNION DES CHAMBRES REGIONALES DE METIERS

Elus le 8 Octobre 2017 à l’issu d’un processus électoral enclenché depuis le début d’année 2017, les nouveaux délégués de l’Union des Chambres Régionales de Métiers (UCRM) ont été investis ce 09 Octobre 2017. La cérémonie placée sous le haut patronage du Président de la République a eu lieu au Palais de Congrès de Lomé.
Artisanes et Artisans de tout le pays ainsi que 44 délégués des Chambres Préfectorales de Métiers (CPM) et des Chambres de Métiers d’Arrondissements (CMA) étaient tous rassemblés au Palais des Congrès de Lomé pour assister à l’investiture du nouveau bureau de l’UCRM composé de 8 membres. Il faut noter la présente effective des partenaires de l’UCRM à savoir la Coopération Allemande, le GIZ, le HandwerkskammerzuKöln et la Chambre de Métiers de Cologne.
Après le mot de bienvenue du Représentant de la Délégation Spéciale de la Commune de Lomé, l’intervention du Représentant de l’Ambassadeur d’Allemagne au Togo et la présentation du rapport général sur le processus électoral qui a conduit à l’élection des nouveaux délégués, les présidents des CPM, CMA et CRM ont été présentés aux artisanes et aux artisans présents à la cérémonie.
C’est la Ministre du Développement à la base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes Madame DOGBE Victoire Tomégah qui a investi le nouveau bureau à la suite du rapport de délibération de l’élection de l’Union des Chambres Régionales de Métiers.
M. EKLOU KODJO dans son tout premier discours en tant que nouveau Président de l’UCRM, a remercié les artisanes et les artisans, le gouvernement togolais et les partenaires avant de s’engager à tout mettre en œuvre pour défendre les intérêts de ses pairs comme il en a déjà pris l’engagement lors de son investiture.
La Ministre avant de laisser le nouveau bureau à ses nouvelles fonctions a félicité les artisanes et artisans pour leur savoir-faire et leur détermination à s’organiser, ce qui à conduit à un processus électoral réussi sous l’impulsion du gouvernement. Elle les a exhortés à cultiver la cohésion sociale au sein des différentes Chambres pour favoriser l’adhésion de nouveaux membres afin de dynamiser le secteur de l’artisanat togolais à travers les différents programmes du gouvernement. Pour Madame DOGBE, l’artisanat constitue un secteur propulseur pour les autres secteurs tels que l’agriculture, l’élevage etc.
La Cérémonie a pris fin par une visite guidée des stands de l’exposition des artisans par les officiels présents à la cérémonies.

,

PREMIÈRE ÉDITION DU FORUM DES CHAMBRES DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE TUNISIENNES

Le Président de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Togo M. MEBA Essohouna participe à la première édition du forum des Chambres de Commerce et d’Industrie tunisiennes qui se tient ce 11 Octobre 2017 à l’hôtel Carthage Thalasso à Gammarth en Tunisie.

Ce forum organisé en coopération avec le Ministère du Commerce tunisien avec le soutien du programme CBACAP  financé par le Département d’Etat américain, vise à mettre en lumière la contribution des CCI tunisiennes dans la promotion de l’économie tunisienne en tant que structures de proximité au service des entreprises.

Des représentants de plusieurs organisations internationales et régionales, des experts nationaux et internationaux, ainsi que plusieurs présidents de chambres de commerce étrangères sont attendus à ce forum,  dont M.MEBA qui prononcera comme plusieurs autres orateurs une allocution en sa qualité de Président de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophone (CPCCAF).

Ce sera également l’occasion de discuter du rôle des chambres consulaires dans les processus de décentralisation, de développement des exportations et de digitalisation/dématérialisation afin de répondre aux nouveaux besoins économiques de la Tunisie. Il favorisera le partage d’expériences entre les CCI tunisiennes et les chambres consulaires étrangères et se concentrera sur les échanges entre acteurs économiques nationaux et internationaux.

Pour plus d’informations sur le forum visiter: http://www.infocham.tn/Forum2017/?lang=fr

,

LA SEMAINE DU PARTENAIRE :LA CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE ET LA CHAMBRE DU COMMERCE ENGAGEES DANS UN PARTENARIAT AU PROFIT DES OPERATEURS ECONOMIQUES

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), partenaire de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), a été invitée à échanger sur les nouvelles orientations de la prestation sociale à l’endroit des opérateurs économiques le mardi 03 octobre 2017. Cette rencontre a eu lieu dans la grande salle de réunion de la CNSS, personne morale de droit privé et d’utilité publique, placée sous le contrôle de l’Etat.
Cette rencontre d’échanges et d’écoute initié par la CNSS dénommé « la semaine du partenaire »est une initiative qui s’inscrit dans le cadre de sa nouvelle politique de communication à l’endroit de tous ses partenaires afin de renforcer les capacités des participants sur les dispositions de sécurité sociale, de lutter contre le travail clandestin et enfin sensibiliser les travailleurs sur leurs droits et devoirs en matière de sécurité sociale. La CNSS entend « amoindrir l’incompréhension sur les prestations de sa structure et amener les employeurs à déclarer et faire bénéficier des avantages à leurs employés ». C’est par ses mots introductifs que la Directrice générale Mme AWADE Ingrid a planté le décor pour laisser tour à tour la parole au Président de la CCIT, M. MEBA Essohouna pour son mot en réponse à ceux de bienvenue puis, aux différents cadres de la CNSS intervenant chacun dans ses prérogatives pour leurs exposés.
Saluant l’initiative et son bien-fondé, M. MEBA s’est engagé à « apporter tout son soutien à la nouvelle dynamique insufflée par les responsables de la caisse Nationale de Sécurité Sociale», rappelant au passage « la disponibilité de la CCIT à accompagner toute action pour l’émergence et la compétitivité du secteur privé togolais ». En outre, il s’est porté « fidèle défenseur du monde des affaires togolais dans un élan de partenariat gagnant-gagnant tripartite : la CNSS, les Employeurs et les employés ». Outre le Président, la délégation de la CCIT était composée des Conseillers Secteur Industrie et Secteur Services, de la Directrice Générale par intérim, du Directeur de la Promotion et de l’Action Commerciale et du Directeur de la Communication et du Marketing.
Tour à tour, les orateurs – cadres de la CNSS – ont communiqué sur diverses thématiques à savoir le Champ de couverture du régime de la CNSS et les formalités, le recouvrement des cotisations sociales et la gestion du contentieux de sécurité sociale, les prestations de sécurité sociale et enfin la problématique de l’équilibre et de la pérennité du régime général géré par la CNSS.
De fructueux échanges ont suivi ces présentations dans une ambiance cordiale. Des éléments d’éclaircissement ont été donnés sur certaines dispositions nouvelles qui restent, aux yeux de tout opérateur économique, des zones d’ombre à élucider pour une meilleure compréhension du sujet. Les réponses ont permis à chacun de repartir avec le désir exprimé de se retrouver pour d’autres échanges, élargis à plus de participants et plus d’acteurs économiques.
Le souhait du Président de la CCIT d’organiser une séance de restitution et de sensibilisation/information à l’intention des Responsables des Ressources Humaines des entreprises du secteur privé a clos la séance.

,

RESPONSABILITE SOCIETALE ET COMPETIVITE DE L’ENTREPRISE : LA CCIT EN FAVEUR DE L’EMERGENCE D’UN SECTEUR PRIVE PERFORMANT ET COMPETITIF

Dans le cadre de sa mission d’information, de formation et d’appui aux opérateurs économiques, la CCIT offre à l’intention des opérateurs économiques, en partenariat avec le Cabinet UPDATE CONCEPT, une formation intitulée « OSER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L’ENTREPRISE », prévue pour les 09 et 10 novembre 2017.
En prélude à celle-ci, la CCIT a organisé en collaboration avec le cabinet UPDATE CONCEPT,une conférence publique le 03 octobre 2017 dans sa salle des délibérations sur le thème : « la responsabilité sociétale des entreprises pour une meilleur compétitivité ».
L’objectif de cette conférence publique était de sensibiliser le grand public pour une adhésion à l’offre de formation qui « permettra aux entreprises togolaises de s’approprier du concept de la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises)»,d’intégrer les enjeux du développement durable au sein de leur système de management, afin que celles-ci soient plus compétitives, sur le plan national et international.
La cérémonie d’ouverture a été co-présidée par le Directeur de la Promotion du secteur privé, M. MENSAH Franck, Directeur du Secteur Privé, Représentant la Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé et le Premier Vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), M. Rémy MOEVI.
Cette cérémonie a connu la présence des Elus Consulaires, des Associations Professionnelles, du Conseil National du Patronat, de l’Association des Grandes Entreprises du Togo (AGET), des Directeurs de Sociétés,du Groupement des Industries du Togo (GITO) et bien d’autres acteurs volontaires pour qui ce thème suscite engouement et souhait d’une meilleure compréhension.
Dans l’allocution de bienvenue prononcée par le1erVice-président, au nom du Président M. MEBA Essohouna,retenu par d’autres activités, la CCIT a réitéré son engagement à respecter ses prérogatives en incitant les opérateurs économiques à s’intéresser à ce concept apportant de la valeur ajoutée nécessaire pour une meilleure visibilité de leurs entreprises. Il a en outre souhaité que, par cette formation, les entreprises arrivent à l’amélioration des conditions d’exercice de leurs activités en vue de« l’émergence d’un secteur privé performant et compétitif ».