,

Communiqué: Mécanisme d’Alerte aux Obstacles au Commerce (MAOC)

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo porte à la connaissance des opérateurs économiques que le Centre de Commerce International (ITC) et l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ont mis en place le Mécanisme d’Alerte aux Obstacles au Commerce (MAOC). Le Point Focal National du mécanisme est logé à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT).

Ce mécanisme vise l’amélioration de la compétitivité des économies de la région ouest africaine par l’identification et l’élimination des obstacles au commerce intra et extra-régional. Il s’agit notamment, de relever puis informer des obstacles au commerce à travers une plateforme                    sous-régionale dénommée « Alerte aux obstacles au commerce » (www.obstaclesaucommerce.org/uemoa).

A cet effet, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo invite tous les opérateurs économiques à s’approprier cet outil de facilitation en le renseignant régulièrement des divers obstacles liés au commerce, en vue d’un plaidoyer pour leur élimination.

RAPPORTEZ VOS OBSTACLES AU COMMERCE SUR LE SITE WEB : www.obstaclesaucommerce.org/togo !!!

Pour tous renseignements complémentaires, veuillez contacter la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo au : Téléphone : 99477371 /  99463007 / 22232900

Email : obstaclesaucommerce@ccit.tg

,

EXPO internationale de Chine : Le Togo à l’assaut de la compétence chinoise – Une participation des opérateurs économiques togolais à la hauteur de leurs ambitions

Depuis le 5 novembre 2018, une forte délégation des hommes d’affaires togolais et de hautes personnalités des institutions impliquées, à savoir la CCIT, le CNP (Conseil National du Patronat), le CFE, la Direction de l’Industrie, le Port Autonome de Lomé (PAL), la SAZOF et le CETEF séjournent à Shanghaï en Chine où ils participent, aux côtés de toutes les nations du monde entier, à l’Expo internationale des Exportations de Chine.

 Cette belle initiative permet aux pays participants de se rapprocher les uns et les autres par une diplomatie économique active et innovante. Le concept consiste à l’exposition des potentiels de chaque pays puis, si convenance, on procède directement à la prise de contacts et à la signature de contrats/convention, pour soit une représentation ou soit un joint venture commercial, pour créer des relations fournisseur-client.

La participation du Togo a été l’oeuvre conjointe de la CCIT et de l’Ambassade de la Chine au Togo. Notons que notre pays a exposé essentiellement dans des produits issus ou dérivés du Karité et aussi dans l’artisanat. Certaines entreprises togolaises participantes ont marqué leurs intérêts dans les secteurs d’activité à savoir les BTP, les Télécoms, la Communication, l’Automobile de chantiers. La direction de l’Industrie s’est intéressée aux nouvelles technologies industrielles, innovantes et non polluantes, notamment l’Industrie pharmaceutique et de fabrication d’équipements médicaux et a vendu à ses vis-à-vis l’ambitieux PND qui coure entre 2018 et 2022, au Togo.

Le CETEF et la SAZOF ont, chacun de leur côté, promu leur structure quand à l’intérêt des investisseurs chinois à venir au Togo et vanté le mérite de notre pays.

L’affluence connue dans le stand du Togo a été illustratrice de l’action des hommes d’affaires togolais qui tout au long des visites de stands et de pavillons ont marqué par leur sérieux et la perspicacité de leurs offres et demandes. La réciprocité en la matière a également permis aux opérateurs économiques chinois et aux visiteurs de constater par eux-mêmes la qualité des produits exposés dans le stand et aussi l’ambiance festive animée par les togolais participants à cet événement. C’est sous cette affluence monstre que le stand a vécu jusqu’à ce jour, sous le regret des exposants togolais de n’avoir apporté avec eux que peu de produits.

Notons que l’intérêt pour le Togo en matière des Industries nouvelles se fonde du thème de l’année, décrété par l’ONU et ce thème fera l’objet d’une communication, le 22 novembre prochain.

L’exposition se poursuit jusqu’au 10 novembre 2018.

Le Président de la CCIT, M. MEBA Essohouna Germain, est accompagné dans cette mission par le Président du Patronat M. TAMEGNON, M. MOEVI, 1er Vice-Président de la CCIT et des cadres des institutions présentes.

BAMANA, SG du Ministère du commerce et de la promotion du secteur privé, accompagné de M. JOHNSON et de Madame la 1ère secrétaire de L’ambassade de Chine au Togo a visité le stand du Togo et encouragé les exposants à plus d’audace et d’ambition.

,

Communiqué: Formation « Organisation et Gestion de la Caisse »

Le Cabinet AUGUST CONSULTING GROUP (ACG) organise un atelier de formation sur le thème : « Organisation et Gestion de la Caisse »                               du 13 au 15 décembre 2018 de 9h à 15h à l’hôtel ALCOR Avenue de la chance derrière la CNSS.

Cette formation a pour objectif de renforcer les capacités des responsables d’entreprise, managers, gestionnaires, comptables et caissiers sur les principes de tenue efficace de leur caisse avec la maîtrise des différents flux.

Prière télécharger les termes de références de ladite formation en cliquant sur le lien suivant : « Termes_de_référence ».

 

La Directrice du Cabinet « ACG »

Augustine LABDIEDO

,

2ème Mission Economique et Commerciale des Chefs d’Entreprises Africaines au Brésil, du 10 au 17 Novembre 2018

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) a l’honneur d’informer les opérateurs économiques de la tenue de la 2ème Mission Economique et Commerciale des Chefs d’Entreprises Africaines au Brésil, du 10 au 17 Novembre 2018.

Outre les rencontres B2B, il est également prévu des visites de quatre unités de transformation agroalimentaires notamment les usines de farine de transformation de manioc en spaghetti ou aliments divers et l’unité de pisciculture avec la fabrication de l’aliment de poisson.

Le Brésil est l’une des puissances économiques montantes qui offre de nombreuses opportunités d’affaires pour les entreprises du monde.

La participation est ouverte à tout opérateur économique désireux d’établir des relations d’affaires avec des entreprises brésiliennes.

Date limite des inscriptions : Vendredi 21 septembre 2018 à 17h 30.

Pour tout renseignement complémentaire prière contacter la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo

Tél : 22 23 29 00 postes 180 et 169.

 

Le Président,

Essohouna MEBA

,

OPEN DAY PORTUGAL, le vendredi 07 Septembre 2018 à partir de 9H à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) a l’honneur de porter à la  connaissance des opérateurs économiques, la tenue du OPEN DAY PORTUGAL, le vendredi 07 Septembre 2018 à partir de 9H à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo.

 « OPEN DAY Portugal », vise à promouvoir le Portugal comme « porte d’entrée de l’Europe » avec ses opportunités et produits dans les secteurs suivants : Agro-alimentaire, Textile, Matériaux de Construction, Immobilier et Etudes Supérieures.

Il est prévu à cette occasion, un séminaire sur les opportunités au Portugal, des rencontres B2B avec les partenaires portugais et la dégustation des produits Made in Portugal.

A cet effet, la CCIT invite tous les opérateurs économiques œuvrant dans les secteurs ci-dessus et toute personne intéressée par le Portugal à participer à cette journée pour découvrir les opportunités d’affaires qu’offre le Portugal.

Pour plus d’informations, veuillez contacter la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo. Tél : 22 23 29 00 poste 169.

 

Pour le Président,

Le 1er Vice-Président

Rémy MOEVI

 

,

COOPÉRATION CONSULAIRE : LE PRÉSIDENT DE LA CCIT A PRÉSIDÉ LA 12EME EDITION DES ATELIERS A MARSEILLE

La 12ème édition des Ateliers de la Coopération Consulaire a eu lieu du 25 au 27 juin 2018 à Marseille, sur invitation de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Marseille-Provence.

Monsieur Essohouna MEBA, Président de la CCIT et Président de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones (CPCCAF) a procédé à l’ouverture officielle des 12èmes Ateliers de la Coopération Consulaire en prononçant une Allocution dans laquelle il a rappelé les missions essentielles du réseau.

En effet, la CPCCAF est un réseau de coopération économique, entre l’Afrique francophone et le reste de l’espace francophone c’est-à-dire Canada/Québec, Belgique et Luxembourg, Haïti, France.

Le réseau CPCCAF compte 31 pays, dont 26 pays africains et compte à ce jour plus de 130 membres directs, chambres consulaires actives et, au travers de ces membres directs, elle touche environ 600 chambres consulaires.

La coopération économique mise en œuvre par la CPCCAF est fondée sur l’Inter-consularité, c’est-à-dire la collaboration entre chambres, tous secteurs d’activité confondus, pour la mise en œuvre, par transfert de savoir-faire et échange d’expertises, de projets de développement.

Le Président MEBA a également rappelé que la CPCCAF assure une mission de plaidoyer auprès des pouvoirs publics locaux, grâce notamment à son Baromètre annuel des PME africaines (en 2018, près de 9 500 PME répondantes, pour 16 pays africains et 22 chambres consulaires participantes) qui permet plus particulièrement de rendre plus visible le secteur de la très petite entreprise, trop souvent oublié par les études et conférences internationales sur l’Afrique.

La CPCCAF contribue aussi à renforcer notablement le courant d’affaires entre l’Afrique et le reste de l’espace économique francophone.

Les 12èmes Ateliers de la Coopération Consulaire ont vu la participation de plus de 200 délégués, élus et collaborateurs des Chambres Consulaires membres de la CPCCAF. Les travaux ont porté sur diverses thématiques, parmi lesquelles :

  • Les projets de coopération portés par la CPCCAF et mis en œuvre par les chambres consulaires locales concernent plus particulièrement : l’amélioration de la gouvernance économique (fonctionnement et management des chambres consulaires), le renforcement des services d’appui et de formation aux entreprises, la promotion des échanges commerciaux et la formation…
  • La formation professionnelle et entrepreneuriale est ainsi le sujet majeur du programme ARCHIPELAGO, doté de 15 M€ par la Commission européenne, qui vise 12 pays du Sahel et de la région du lac Tchad.
  • Les solutions pour l’amélioration du climat des affaires en Afrique, notamment une revue des actions des chambres consulaires et des partenaires de la CPCCAF
  • le renforcement des filières africaines à travers la clustérisation, la recherche de partenariats, et l’accompagnement à l’export.

Un point de presse a permis de donner plus d’informations sur les activités de la CPCCAF, notamment les projets en cours visant à renforcer les capacités des Chambres Consulaires pour un meilleur accompagnement du secteur privé, à travers une coopération Nord-Sud et Sud-Sud entre les Chambres membres du réseau.

Au cours de ces 12èmes Ateliers, ont eu lieu des signatures de la convention de partenariat entre la CPCCAF et d’autres structures accompagnant le secteur privé telles que : Africalink, Land of African Business, l’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et d’Artisanat et La Maison de l’Afrique.

 La visite au Conseil Départemental des Bouches du Rhône a permis la tenue de débats de très haute qualité. En présence de Madame Martine Vassal, Présidente du Conseil Départemental des Bouches du Rhône, le Président MEBA y a fait une intervention très remarquée sur la formation et l’emploi, insistant à nouveau sur la nécessité d’investir dans la formation professionnelle et d’offrir ainsi aux entreprises des compétences techniques de bonne qualité.

Il a, ainsi, exhorté ses pairs à sortir du cadre bien établi des appuis traditionnels pour aller à la quête de modes innovants de financement de projets d’envergure initiés par les chambres consulaires africaines pour une meilleure compétitivité des entreprises africaines.

 La visite du site de « The Camp », campus international d’innovation numérique orienté vers la ville du futur, a été une révélation en termes de modèle économique d’accompagnement de jeunes entrepreneurs venus de divers horizons.

Situé dans la ville d’Aix-en-Provence, « The Camp » offre à ces jeunes l’opportunité de développer des technologies de pointe, tous en bénéficiant d’une formation en entrepreneuriat.

Le Président de la CPCCAF, Monsieur Essohouna MEBA, y a fait une contribution à travers une interview accordée à l’équipe de communication de « The Camp » à qui il a délivré un message d’encouragements destiné aux jeunes entrepreneurs.

Les travaux qui se sont déroulés au cours de ce riche programme étaient ponctués de réceptions officielles au cours desquelles les échanges et réseautages ont permis la consolidation ou la création de liens entre les membres du réseau et les participants et partenaires de la CPCCAF.

 La réunion du Bureau de la CPCCAF a permis de passer en revue les perspectives qui s’annoncent très prometteuses pour le réseau.

Au terme de ces 12èmes Ateliers de la Coopération Consulaire, rendez-vous a été pris pour la 44ème Assemblée Générale qui aura lieu en décembre 2018 à Dakar.

 En marge de ces Ateliers, le Président MEBA, en sa qualité de Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo, a eu diverses rencontres avec des personnalités et des Présidents d’autres chambres consulaires partenaires, telles que les Chambres de Commerce et d’Industrie de Sfax, de Cap Bon, de Mauritanie, de Marseille-Provence.

Au cours de ces rencontres ont été discuté les possibilités de collaboration bilatérales à mettre en place pour les intérêts des secteurs privés respectifs.

,

PROJET D’APPUI A LA COMPETITIVITE DU COMMERCE ET A L’INTEGRATION REGIONALE DE L’UEMOA (PACCIR/UEMOA)

PROJET D’APPUI A LA COMPETITIVITE DU COMMERCE ET A L’INTEGRATION REGIONALE DE L’UEMOA (PACCIR/UEMOA)

Validation du rapport 2017 de surveillance commerciale et sa large diffusion.

A l’issue de l’atelier régional sur la validation du rapport de surveillance commerciale organisé en décembre 2017 et dont l’objectif était de présenter au public le rapport 2016 et de valider le rapport 2017 de surveillance commerciale, la Commission de l’UEMOA a recommandé aux Etats membres de faire une large diffusion des rapports nationaux et du rapport régional dans leur pays respectifs.

Cette recommandation de la Commission de l’UEMOA s’inscrit dans le cadre du Projet d’appui à la compétitivité du commerce et à l’intégration Régionale de l’UEMOA (PACCIR/UEMOA) financé par l’Union européenne (UE) et mis en œuvre par le Centre du commerce international (CCI) en collaboration avec la Commission de l’UEMOA.

A cet effet, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo invite les opérateurs économiques à consulter les Rapports 2017 de la surveillance commerciale au Togo et dans la zone UEMOA.

Prière cliquez sur les liens suivants :

,

Enquête sur le Baromètre de l’opinion des entreprises du 23 avril au 31 mai 2018

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) informe les opérateurs économiques que, dans le cadre de sa mission d’accompagnement du secteur privé, elle réalise du 23 avril au 31 mai 2018, l’édition 2018 de l’enquête sur le Baromètre de l’opinion des entreprises.

Cette action a pour but de parvenir à une connaissance plus affirmée des attentes et besoins des entreprises et de mesurer l’évolution de l’économie nationale à travers l’opinion des chefs d’entreprises en vue d’un plaidoyer plus efficace.

Pour administrer cette enquête, la CCIT a recours à des enquêteurs chargés de faciliter le renseignement du questionnaire.

Nous prions les entreprises qui seront contactées par lesdits enquêteurs de bien vouloir leur réserver un bon accueil.

Pour plus d’informations contacter la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo au 22 23 29 00, postes 121, 110 et 164.

,

Séance d’Information sur le Programme ELITE-BRVM, le vendredi 23 mars 2018 à 9h00 à la CCIT

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo -CCIT-organise, en collaboration avec la Bourse Régionale des Valeurs Mobilière du Togo -BRVM Togo-, une séance d’information sur le programme ELITE-BRVM.

Ce programme vise à renforcer les moyennes entreprises les plus performantes et les plus ambitieuses afin qu’elles soient capables de lever les fonds nécessaires à leur développement via une introduction au Troisième Compartiment de la BRVM au terme d’une formation.

Les entreprises candidates à ce programme bénéficient d’une formation, de coaching et d’un accès direct à la communauté financière sur une plate forme dédiée.

Tout opérateur désireux de mieux comprendre  le programme ELITE-BRVM et / ou d’y d’adhérer est invité à participer à une réunion d’information le vendredi 23 mars 2018 à 9 heures dans la salle des délibérations de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo.

Pour toutes informations complémentaires, contacter le 22 23 29 00 / postes 164 et 110.

Pour le Président,

Le 1er Vice Président

 Rémy Adovi MOEVI

,

Salon Elec Expo Abidjan – Du 10-12 Mai 2018

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) porte à la connaissance de l’ensemble des opérateurs économiques togolais que la Confédération Africaine de l’Electricité (CAFELEC) organise, en collaboration avec l’Association Patronale des Entreprises du Secteur de l’Electricité de Côte d’Ivoire (APESELCI), du 10 au 12 Mai 2018 à Abidjan (Côte d’Ivoire), l’édition 2018 du Salon Elec Expo Abidjan.

L’évènement, orienté sur l’électricité en général, donnera également une place importante aux énergies nouvelles. Elec Expo Abidjan 2018 se veut être un cadre d’échanges d’expériences entre les pays Africains, pour contribuer à résorber le déficit énergétique. Les entreprises et institutions publiques du Secteur Electrique et des Energies Renouvelables sont invitées à y prendre part. Sont prévues les activités suivantes : Exposition, Conférences, Rencontres B2B.

Pour toutes informations complémentaires relatives aux modalités de participation, veuillez prendre contact avec :

CAFELEC/ FENELEC,

Résidence MERVET-4rue de la Bastille-Racine-20100-Casablanca-Maroc.

Tél : 00212 522 94 51 29, E-mail : cafelec@gmail.com

Prière mettre en copie : j.ekpaou@ccit.tg

Le Président,

MEBA  Essohouna