Nous écrire
CCIT@CCIT.TG
Service en ligne

+228 22 23 29 00

La CCIT et la FICA optent pour la mise en place d’un incubateur d'entreprises industrielles au Togo

« Le principe d’un incubateur est de faire en sorte à  mettre des petites entreprises et industries ensemble pour créer une synergie  leur permettant de faire de l’innovation dans les industries, telle que prévue  dans le  Plan National de Développement (PND 2018-2022) que le Chef de l’Etat a impulsé », dixit  Essohouna MEBA, Président de la CCIT.

Faire des PME/PMI togolaises, des entreprises championnes qui contribuent davantage, à la mise en place du Plan National de Développement, telle est l’ambition de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Togo (CCIT). Pour ce faire, sous le parrainage du Ministre du Commerce, de l’Industrie, du Développement du Secteur Privé et de la Promotion de la Consommation Locale et en partenariat avec la Fédération Internationale des Chambres de Commerce d’Afrique (FICA), la CCIT travaille à la mise en place d’un incubateur d’entreprises industrielles.  Un projet qui vise à donner aux Petites et Moyennes Entreprises et Industries (PME/PMI) les moyens d'accès aux nouveaux marchés d'exportation avec toutes les garanties de réussite.

Une rencontre des parties prenantes à ce projet, s’est tenue ce 15 juillet 2020, dans les locaux de la CCIT à Lomé. Il s’agit à travers ce projet d’incubateur d’identifier les opportunités innovantes, encadrer et former les promoteurs de PME/PMI pour les conduire à la performance et à la  compétitivité.


Selon le Président de la CCIT, Germain Essohouna MEBA, le site identifier pour la mise en œuvre dudit incubateur d'entreprises industrielles, est la Zone Industriel d'Agbélouvé dans la préfecture de Zio, conçue par l’institution consulaire et ses partenaires pour accueillir plusieurs dizaines d’entreprises, qui vont opérer dans divers secteurs notamment l’agro-business, l’énergie renouvelable, la formation et la construction d’une ville moderne.

Pour lui, il s'agit d'un incubateur totalement autonome sur le plan énergétique grâce à son positionnement sur la zone industrielle SUNFARMING CITY. Ce projet est aussi selon le Président, un exemple concret de Partenariat Public-Privé qui s'inscrit parfaitement dans chacun des trois axes du Plan National de Développement (PND), et la CCIT prend l'engagement d’en assurer la conduite, en collaboration avec la FICA, jusqu'à l'atteinte de ses objectifs.

Se réjouissant du partenariat entre la CCIT et son institution, la présidente de la FICA, Mme Virginie TICHER, a relevé que le PND est un programme très ambitieux mais qui requiert également la collaboration du secteur privé. Et le Togo étant un pays essentiellement agricole, il est impératif de transformer cette agriculture à travers  l’industrialisation.

Le représentant du Ministre du Commerce, de l'Industrie, du Développement du Secteur Privé et de la Promotion de la Consommation Locale, pour sa part, s’est félicité de cette noble initiative. Pour Claude Talime ABE, le gouvernement porte un grand intérêt à ce projet innovant et ne ménagera aucun effort pour apporter son soutien à sa réussite.

Il faut souligner que la mise en place de cet incubateur, est aussi une réponse à la crise sanitaire liée au covid-19, qui a porté un coup dur au secteur privé ainsi qu’à l’économie nationale. Cette solution va donc permettre aux entreprises nationales de se relever pour contribuer efficacement au développement de notre pays le Togo.