Nous écrire
CCIT@CCIT.TG
Service en ligne

+228 22 23 29 00

Des opérateurs économiques nippons en mission de prospection des opportunités d’investissement au Togo

Une délégation d’hommes d’affaires japonais a séjourné au Togo du 24 au 28 novembre 2019. Cette visite qui s’inscrit dans le prolongement des relations de coopération économique entre le Togo et l’archipel Nippon, fait suite à la participation du Togo avec en tête, le Président de la République Faure Essozimna GNASSINGBE, aux travaux de la TICAD 7, organisée à Yokohama du 28 au 30 août 2019. Séjour à l’issu duquel le Chef de l’Etat, a eu des entretiens avec des opérateurs économiques du pays du soleil levant. A l’occasion la délégation ministérielle et d’hommes d’affaires togolais qui accompagnaient le Chef de l’Etat, a eu des rencontres pour présenter le programme quinquennal, qu’est le Plan National de Développement 2018-2022, initié par le gouvernement pour faire du Togo un pays émergent d’ici à 2030.

Suite à ces différentes séances d’échanges,  l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA), l’Organisation Japonaise du Commerce Extérieur (JETRO) et les autorités togolaises ont convenu, de cette visite d’exploration des opérateurs économiques japonais. Un déplacement en terre togolaise qui a donné lieu à cette rencontre avec les opérateurs économiques togolais, à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo, en vue de présenter les entreprises japonaises et les opportunités d’investissement qu’elles offrent.

Au nom des opérateurs économiques japonais, Monsieur NAGATANI Shobu, Directeur Général de JETRO, Abidjan a remercié les autorités togolaises pour l’hospitalité réservée à la délégation qu’il conduit. Pour lui, l’Afrique de l’ouest   est un nouveau marché pour les affaires des compagnies japonaises. Aussi relève-t-il qu’au Togo, où les domaines de l’énergie, des infrastructures et de l’agro-industrie sont en plein essor, ceux-ci représentent de réelles opportunités d’affaires pour les investisseurs japonais.

De son côté, le président de la CCIT, Monsieur Essohouna MEBA,  a relevé que dans un monde où la globalisation est le maître mot, vivre en autarcie pour les entreprises, est une démarche suicidaire.

Pour lui, il est indispensable pour les entreprises de nouer des partenariats, pour s’inspirer de l’expérience des autres et nouer des relations qui concourent au financement. Raison pour laquelle, il exhorte les opérateurs économiques togolais, à saisir cette opportunité qu’offre les investisseurs japonais, pour apprendre leur savoir-faire et bénéficier de leur accompagnement pour mieux se mettre en valeur à tous les niveaux.

S’adressant aux opérateurs économiques japonais, Monsieur MEBA a précisé, qu’il n’y a pas meilleure destination en Afrique pour les affaires que le Togo, en ce moment. Ceci se traduit non seulement par le climat sécuritaire, la situation géographique, une porte ouverte vers les pays de l’hinterland, les infrastructures modernes que sont le port en eau profonde, l’aérogare et les voies terrestres qui relient les pays frontaliers d’Est en Ouest et le Nord et les réformes pour favoriser l’investissement privé.

Des séances de Rencontre individuelle et des B2B, ont marqué cette rencontre pour nouer des relations d’affaires entre investisseurs japonais et opérateurs économiques togolais.

En marge de cette rencontre entre opérateurs économiques nippons et togolais, une présentation par la BOAD, sur la promotion et le Financement du Secteur Privé dans la Zone UEMOA a été faite par les responsables de cette institution, pour permettre aux investisseurs japonais d’être édifiés sur les mesures prises par les institutions bancaires sous régionales pour accompagner financièrement les opérateurs économiques.